A D S Entretien Parcs et Jardins - Batiment - Recyclage

Taillle Arbres Fruitiers

La Taille des arbres fruitiers

Quand et comment tailler arbre fruitier ?
Il est d’usage d’intervenir l’hiver, hors période de gel, c’est à dire après la chute des feuilles et avant l’apparition des bourgeons floraux, fin février / mars, avec une préférence pour la fin de l’hiver (février/mars) pour les arbres à pépins, et plutôt l’automne (fin octobre   / début novembre)

Quand tailler les pommiers ? La taille du pommier se fait en général en début d’hiver mais courre jusqu’en février (hors période de gel), dans le but de favoriser la fructification. Plus vous taillerez tard, mieux vous reconnaitrez les bourgeons qui donneront des fleurs car ils gonflent déjà.

Quand tailler les arbres fruitiers à noyaux ? Les grosses opérations de restructuration ou d’élagage devront être réalisées de fin août à fin octobre selon les régions pour laisser le temps aux arbres de cicatriser avant les premiers froids.

Comment tailler les arbres fruitiers au printemps ?
Comment tailler les arbres fruitiers ?
  1. éliminer les branches mortes.
  2. raccourcir les branches latérales.
  3. rabattre les branches pointant vers l’intérieur de l’arbre, afin d’aérer le coeur de l’arbre et permettre la diffusion de la lumière.

Quand tailler le cerisier ? Privilégiez l’automne, quand l’arbre perd ses feuilles, en octobre et novembre, ou l’hiver hors périodes de gel et d’humidité. Si vous n’avez pas pu le tailler durant cette période, mars est encore un bon mois pour le faire.

Comment rabattre le cerisier à fleurs ?
  1. Couper sévèrement les tiges centrales pour favoriser la circulation de l’air au cœur de l’arbre.
  2. Rabattre d’un tiers les tiges latérales afin de garder à l’arbre son port compact et sa floraison dense.
  3. Débarrasser l’arbre des rameaux morts ou qui contrarient la forme de l’arbre.

Pourquoi tailler les arbres fruitiers ?

La taille des arbres fruitiers, à pépins ou à noyaux, a deux objectifs. D'abord, elle optimise la croissance et l'équilibre des branches pour une bonne fructification à court et à long terme. Elle permet ensuite de consolider vos arbres et de le maintenir en bonne santé le plus longtemps possible.

Ainsi, la taille régulière de vos arbres fruitiers donnera dans un premier temps, durant les premières années, une forme équilibrée et généreuse à vos arbres en formation. Les bourgeons auront ainsi tous accès à l'espace et à la lumière nécessaires. Elle améliorera ensuite vos récoltes annuelles en laissant la sève rejoindre les bourgeons au plus court et au plus vite. Vos arbres seront ainsi en bonne santé, vivront plus longtemps et vous offriront de beaux fruits durant de longues années !

Il existe plusieurs types de taille qui répondent tous à ces derniers objectifs : la taille de formation, la taille de fructification (qui inclut le nettoyage) et la taille de rabattage. Elles peuvent parfois se rejoindre mais certaines se font à des périodes différentes. Elles s'opèrent également à des rythmes différents en fonction des espèces d'arbres. Voyons donc comment gérer le rythme des tailles et leurs saisons en fonction des espèces d'arbres et de leurs âges.

Quand tailler les arbres fruitiers ?

D'abord, il convient de savoir à quel âge vous pouvez commencer à tailler vos arbres et dans quelles proportions. Des arbres taillés trop sévèrement et trop prématurément pour la fructification peuvent effectivement se trouver condamnés à des productions amoindries, sans compter les risques de développement de maladies. Nous vous conseillons donc de laisser vos arbres bien former leur charpente avant de tailler trop sévèrement leurs branches durant leurs 3 premières années. Dans tous les cas, les premières fructifications significatives ne se feront qu'au bout de 5 à 10 ans dépendamment des espèces d'arbres. Soyez donc patients !

Malgré ces précautions basiques, il faut opérer régulièrement des tailles de formation aux arbres dès leurs premières années de façon à équilibrer leurs structures. En effet, si vous laisser prospérer tous les types de rameaux, vous devrez ensuite tailler avec d'autant plus de sévérité, ce qui est toujours risqué et traumatisant pour les arbres, et ce qui retardera logiquement la mise à fruit. Durant les trois premières années, il s'agit donc de contrôler la pousse des jeunes arbres, de permettre à leurs troncs de se consolider en coupant simplement les branches qui s'entrecroisent et en les débarrassant des rameaux inutiles ou trop encombrants : c'est la taille de formation. Pour toutes les variétés d'arbres, ce type de tailles devra s'opérer annuellement entre novembre et mars.

Ensuite, pour ce qui concerne les tailles d'entretien (nettoyage et élimination des fruits et rameaux inutiles, fructification, rabattage), tout dépend de la variété des arbres visés. Là aussi des tailles trop précoces peuvent susciter l'apparition de maladies, notamment si la taille est effectuée en période trop froide et humide. Parmi les arbres à pépins, il faut les tailler avant la montée de la sève, soit en hiver. Il faut cependant se méfier du gèle et de l'humidité et opérer durant des périodes plus douces de la saison hivernale. Il est des arbres plus résistants aux maladies que d'autres dont les poiriers qui pourront ainsi être taillés les premiers (dès février). Suivront les pommiers puis les pêchers (mars). Les arbres à noyaux, tels que les cerisiers, pêchers, pruniers ou abricotiers, seront quant à eux taillés en toute fin d'été ou en début d'automne, juste après la récolte de leurs fruits. Pour les arbres à noyaux, opérez les tailles de nettoyage et de fructification en été et les tailles de rabattages et élagages en septembre et octobre pour laisser le temps à vos végétaux de cicatriser avant l'hiver. Pour les arbres à pépins, là aussi, la taille aura toujours lieu en hiver.