A D S Entretien Parcs et Jardins - Batiment - Recyclage

ABATTAGE D’ARBRES

 

 

 

Dans le domaine de la sylviculture, l'abattage d’un arbre consiste à le couper à la base pour provoquer sa chute et ensuite permettre le retrait du site et son exploitation. Il s’agit d’une étape importante de l’exploitation forestière.

Le bûcheronnage reprend les opérations d’abattage d’un arbre et le façonnage

Dès que l’arbre est d’un certain volume ou hauteur, l’opération requiert une personne expérimentée – un bûcheron – en particulier apte à déterminer la chute au meilleur endroit et en sécurité.

Historique

Les haches et scies ont constitué le seul moyen d’abattage jusqu’à l’invention de la tronçonneuse en 1926. Les abatteuses sont des machines d’abattage apparues à la fin du xxe siècle.

La dendrochronologie a déterminé que les arbres utilisés par la plus ancienne charpente romane française recensée, en l’église Saint-Georges-sur-Loire de Rochecorbon, ont été abattus (et assemblés) en 1028. En 1985 en Europe, via la dendrochronologie, il était pratiquement possible de déterminer jusqu'au IIIe millénaire av. J.-C., et au mois près, la date d'abattage d'un arbre3.

Période d’abattage

ABATTAGE D’ARBRES

En zone tempérée, l’abattage des résineux se fait indifféremment toute l'année. En revanche, pour les feuillus, sont préférées les périodes hors sève, c’est-à-dire en automne ou en hiver. En effet, ces conditions présentent plusieurs avantages :

  • l’absence de feuilles diminue la prise au vent et rend l'ébranchage plus facile ;
  • le bois est moins sensible aux attaques des parasites, ces derniers étant moins virulents par temps froid ;
  • la teneur en eau étant plus faible, les coûts en termes de transport sont moins élevés et le temps de séchage plus court.

Cependant, les grumes feuillues sont de plus en plus souvent abattues toute l’année.

En zone tropicale humide, où la forêt est sempervirente, la période d’abattage est déterminée par l’accessibilité. En particulier dans les endroits marqués par une alternance de saison sèche et de saison des pluies, l’abattage est privilégié en saison sèche.

Il arrive parfois qu'un arbre meurt ou devient dangereux en raison de son emplacement. À ce moment, il est judicieux de l'abattre afin d'éviter tout danger. Il est aussi possible que l'on veuille procéder à un abattage afin de minimiser la propagation d'une maladie ou d'insectes, ou encore, de prioriser un autre type d'arbre environnant, une haie de cèdres par exemple.

ABATTAGE D’ARBRES

de 4 Bouleaux à Wanquetin

Mon arbre est-il mort?

Si l'arbre qui vous préoccupe est bel et bien mort, celui-ci n'aura plus de feuilles et pratiquement plus de branches. Pour une vérification plus complète, il vous suffit de gratter l'écorce :

  • Vert : L'arbre est encore en vie
  • Jaune : L'arbre n'est pas complètement mort, mais son avenir est incertain
  • Beige : L'arbre vient de mourir
  • Brun : L'arbre est mort depuis longtemps

Abattre en ville et en campagne

Peu importe votre besoin, sachez qu'en ville, il est fort conseillé de faire affaire avec un professionnel en raison de l'espace restreint, d'autant plus si l'on considère la présence de fils électriques. Celle-ci requiert la possession d'un permis spécial en raison du risque d'électrocution, qui peut causer des problèmes de santé importants, voire la mort.

Si vous demeurez en campagne mais que votre arbre se trouve à proximité d'une maison ou autre élément présentant un risque de bris, ayez également recours à des experts. D'ailleurs, après la coupe, tous les résidus seront ramassés par ceux-ci et l'emplacement sera laissé bien propre. Du clé en main!

ABATTAGE D’ARBRES Tout est dans la technique

Lors de l'abattage, des branches ou des morceaux – selon le cas – seront sectionnés, puis descendus au sol de façon sécuritaire. Le tronc sera ensuite coupé pour vous laisser une souche d'une hauteur adéquate si vous désirez ensuite procéder à son essouchage.

Une fois la tâche complétée, deux options sont possibles :

1-Se débarrasser de la partie aérienne de la souche et laisser les racines en place

Il existe deux méthodes :

  • Requérir à une dessoucheuse afin de réduire la souche en copeaux pour un minimum de 6 pouces sous le sol, puis remettre une bonne terre et de la tourbe pour combler le trou. L'inconvénient de cette option est que, de 3 à 5 ans plus tard, des champignons apparaîtront et resteront durant 5 à 7 ans.
  • Déterrer tout le tour de la souche, nettoyer avec un boyau, couper de 3 à 4 pouces sous le niveau du sol à l'aide d'une scie à chaîne, puis remettre 6 pouces de bonne terre et de la tourbe.

2-Retirer complètement la souche et les racines

Le retrait complet est réalisé à l'aide d'une pelle mécanique. Cette méthode n'est toutefois pas recommandée, surtout lorsqu'il s'agit d'un gros arbre. Les racines, dont la longueur peut atteindre jusqu'à 25 pieds, risquent d'endommager votre entrée, votre clôture ou d'autres éléments de votre terrain.

Pour tous vos besoins et questions concernant l'abattage d'un arbre, faites confiance à A D S , l'expert de vos espaces verts!

RETOUR PAGE D’ACCUEIL

CONTACT

DEVIS

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS